ZOtRPG : une bibliothèque de références bibliographiques académiques sur les jeux de rôle pour Zotero

Martinolli, P. (2016, août). ZOtRPG : une bibliothèque de références bibliographiques académiques sur les jeux de rôle pour Zotero. Consulté à https://drive.google.com/open?id=0BwGfcq6CsQ6laUgxSE94VXpGeHc

Résumé: Ce papier de recherche détaille l’historique, les méthodes et les buts du projet ZOtRPG. Il s’agit une bibliothèque de références bibliographiques académiques qui porte sur les jeux de rôle sur table. Elle est sous la forme d’une base de données librement accessible en ligne pour le logiciel Zotero. Il s’agit aussi d’un blogue qui suit le projet et qui sert de carnet de veille pour repérer les nouveaux articles intéressants sur le sujet.

***

C’est de l’autopromotion et un retour à LaTex (sources TeX et bibTex du papier). Pour installer la suite MikTeX qui permet de composer avec les langages TeX :

  1. Aller sur http://miktex.org/download
  2. Télécharger le programme Basic pour Windows 64-bit
  3. Durant l’installation, choisir Preferred paper: Letter, Install missing package : Yes.
  4. Lancer le programme TeXworks.
  5. Ajouter un style bibliographique manuellement:
    1. Télécharger url-apalike.bst ou apalike-url.bst par exemple
    2. Le placer dans C:/../MikTex/bibtex/bst/base
    3. Ouvrir le programme MiKTex Settings > Onglet General > Refresh FNDB (cela va reconstruire la liste des fichiers et ajouter ceux placés manuellement)

***

Le papier a été uploadé en tant que lien sur Academia.edu (upload > nouveau document > copier le lien à la place de télécharger un PDF) et en tant que lien dans un projet dans ResearchGate (on ne peut pas uploader de lien avec RG). Comme ça, je peux facilement poster des nouvelles versions dans Google Drive, qui est capable de remplacer l’ancienne tout en gardant le même lien permanent.

RPG Mythos Narrative Gaming as Modern Mythmaking [revue avec comité de lecture]

Cragoe, N. G. (2016). RPG Mythos Narrative Gaming as Modern Mythmaking. Games and Culture, 11(6), 583‑607. http://doi.org/10.1177/1555412015574195

On peut faire un parallèle anthropologique entre la mythologie/folklore de la tradition orale et les jeux de rôle vivants (sur table et grandeur nature). 5 fonctions sociales peuvent être appliquées aux deux sujets : a) forte transmission des normes sociales, b) développement d’un sentiment de solidarité, c) développer et autonomiser les personnes, d) appropriation et maîtrise d’un système créé collectivement, e) divertissement et plaisir.
Bonne synthèse générale sur les mythes et la tradition orale mais j’aurai préféré que l’auteur se concentre et détaille ces 5 fonctions.

Trouvé grâce à une alerte RSS sur le sommaire de Games and Culture (Impact Factor: 0.490, Ranking: Cultural Studies 16 out of 38 | Communication 57 out of 79. Source: 2016 Release of Journal Citation Reports, Source: 2015 Web of Science Data ).

The Transformative Potential of Role-Playing Games: From Play Skills to Human Skills [article avec comité de lecture]

Daniau, S. (2016). The Transformative Potential of Role-Playing Games: From Play Skills to Human Skills. Simulation & Gaming, 47(4), 423‑444. http://doi.org/10.1177/1046878116650765

Le jeu de rôle est replacé dans le large contexte historique de l’éducation et du développement de la personne. Les applications du jeu et les bénéfices que le jeu peut apporter à chaque joueur et au groupe sont listés.
Le TF-RPG est un «jeu de rôle trans-formatif». Il se concentre sur l’expérience de jeu. Ainsi, il se distingue du jeu de rôle éducatif (concentré sur les buts éducatifs).
Chaque séance de jeu menée dans le cadre de cette étude se termine par un long debriefing structuré animé par le maître de jeu (durée: au moins un tiers du temps de jeu). C’est une phase importante qui permet aux joueurs d’approfondir et de commenter leur expérience. Cette phase peut conduire à une auto-transformation personnelle.

A mettre en lien avec : le concept de jeu de rôle éducatif ou «Edu-RPG» (Bowman, 2014) [billet à venir sur le sujet]
Une partie de cet article a déjà été discutée dans un chapitre : voir ci-dessous (Daniau, 2015).

Autres publications du même auteur:

  • Daniau, S. (2015). De l’expérience ludique aux compétences humaines : le potentiel formatif des jeux de rôles ludiques. Dans L. Mermet & N. Zaccaï-Reyners (Éd.), Au prisme du jeu: concepts, pratiques, perspectives (p. 137‑153). Paris: Hermann. Consulté à l’adresse https://www.academia.edu/24128726/De_l_exp%C3%A9rience_ludique_aux_comp%C3%A9tences_humaines_le_potentiel_formatif_des_jeux_de_r%C3%B4les_ludiques
  • Daniau, S. (2012). Le développement de compétences par le jeu de rôle formatif. Présenté à Colloque international du CIRDEP/OCE-UQAM, Montréal: HEC. Consulté à l’adresse https://vimeo.com/49551694
  • Daniau, S., & Bélanger, P. (2010). Jeu de rôle ludique et apprentissage. Applications formatives et transformation de l’individu. Dans J. Bédard & G. Brougère (Éd.), Jeu et apprentissage: quelles relations? (p. 203‑226). Sherbrooke, QC: Editions du CRP.
  • Daniau, S. (2005). Jeu de Rôle Formatif et maturation des adultes. Co-recherche-action-formation et approche écobiopsychosociale (Doctorat Sciences de l’Éducation). Université Paul Valéry – Montpellier III, Montpellier. Consulté à l’adresse https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00167629

Plus de publications du même auteur: dans la base Zotero.

Profil Scimago de cette revue avec comité de lecture. Article trouvé grâce à 3 alertes rss : une alerte sur les sommaires de Simulation & Gaming, une alerte par mot-clé sur Ebsco et une sur Scopus. Alerte de citation créé sur Scopus.

Créer un graphe sur OD&D

2016-05-27 16-12-45

Voici quelques conseils pour créer votre propre graphe dont la mise en forme se fait automatiquement. Avec des logiciels libres. C’est l’équivalent de LaTeX pour les diagrammes en quelque sorte. Il suffit de modifier le codage en langage dot (très simple) et c’est le logiciel Graphviz qui s’occupe de positionner le tout au mieux.

L’exemple de codage a été fait autour de la création de OD&D.

  1. Installer:
    1. Graphviz (!site souvent très lent).
    2. Notepad++ (logiciel très pratique pour écrire du code)
  2. Paramétrer Windows pour Graphviz (modifier la variable d’environnement “path”)
    1. Démarrer > Panneau de configuration > Système et Sécurité (clic titre) > Système > Paramètres système avancés > Variables d’environnement.
    2. Sélectionner la variable/ligne “path” dans la liste des variables système. Cliquer Modifier. Ajouter à la fin de la ligne  ;C:\Program Files (x86)\Graphviz2-34\bin
      (NB: ne pas oublier le point-virgule du début)
  3. Paramétrer Notepad++
    1. Paramétrer le lancement de Graphviz depuis Notepad++
      1. Notepad++: Plugins (ou Compléments) > Plugins Manager > Show Plugin Manager : Search and install NppExec plugin
      2. Configurer le NppExex: Plugins > NppExex > Execute > saisir ce script dans la fenêtre (une seule ligne) :
        dot "$(FULL_CURRENT_PATH)" -Tpng -o "$(CURRENT_DIRECTORY)\$(NAME_PART).png"
        cela va lancer le programme dot et créer un PNG.
      3. On peut remplacer par Tpdf pour faire un PDF mais c’est moins robuste pour les graphes immenses.
      4. On peut utiliser l’option gdi+ pour faire le rendering car cairo (défaut) n’est pas robuste pour les graphes immenses:
        dot "$(FULL_CURRENT_PATH)"  -Tpng:gdiplus:gdiplus -o -v "$(CURRENT_DIRECTORY)\$(NAME_PART).png"
      5. Sauvegarder le script.
    2. Paramétrer le coloriage syntaxique dans Notepad++
      1. Télécharger le fichier graphviz-notepad-udl.xml.
      2. Notepad++: Language > Create User Define Language > Import : sélectionner le fichier xml précédent. Relancez Notepad++.
  4. Pratiquer la création de graphes :
    1. Télécharger le fichier exemple.gv
    2. Ouvrir le fichier exemple.gv avec Notepad++
    3. [Modifier le contenu]
    4. Plugins > NppExec > OK … un fichier PNG est créé. Voir le fichier exemple.png.

Sources: Steinweb, Grevian, TBallantyne. Lien pratique pour les couleurs.

Documentaire: la panique morale à propos de D&D dans les années 80 aux États-Unis

« Donjons & Dragons fut accusé de mener les enfants au satanisme, mais aujourd’hui le jeu [de rôle] semblerait être plutôt une solution aux problèmes auxquels font face les parents. »

Pour aller plus loin :

  • Abyeta, S., & Forest, J. (1991). Relationship of Role-Playing Games to Self-Reported Criminal Behaviour. Psychological Reports, 69, 1187‑1192. http://doi.org/10.2466/pr0.1991.69.3f.1187
  • Byers, A. (2016). The Satanic Panic and Dungeons & Dragons: A Twenty-Five-Year Retrospective. In A. Byers & F. Crocco (Éd.), The Role-Playing Society: Essays on the Cultural Influence of RPGs (p. 22‑45). Jefferson, NC: McFarland.
  • Cardwell, P. J. (1994). The Attacks on Role-Playing Games. The Skeptical Inquirer, 18(2), 157‑165. Consulté à l’adresse http://www.rpgstudies.net/cardwell/attacks.html
  • Haberman, C. (2016, avril 17). When Dungeons & Dragons Set Off a ‘Moral Panic’. The New York Times. Consulté à l’adresse http://www.nytimes.com/2016/04/18/us/when-dungeons-dragons-set-off-a-moral-panic.html
  • Laycock, J. (2015). Dangerous Games: What the Moral Panic Over Role-Playing Games Says About Play, Religion, and Imagined Worlds. Oakland, CA: University of California Press.
  • Lis, E., Chiniara, C., Biskin, R., & Montoro, R. (2015). Psychiatrists’ Perceptions of Role-Playing Games. Psychiatric Quarterly, 86(3), 381‑384. http://doi.org/10.1007/s11126-015-9339-5
  • Matelly, J.-H. (1997). Jeu de rôle. Crimes ? Suicides ? Sectes ? : Istres, Toulon, Carpentras. Toulon: Presses du Midi.
  • Waldron, D. (2005). Role-Playing Games and the Christian Right: Community Formation in Response to a Moral Panic. Journal of Religion and Popular Culture, 9. Consulté à l’adresse http://ptgptb.org/0025/moral.html (traduit en français http://ptgptb.fr/le-jdr-et-la-droite-chretienne-aux-etats-unis)

Pour aller encore plus loin :

Deux autres mini-vidéos des mêmes producteurs :

AJOUT (3 juin) : PTGPTBvf vient de publier un excellent 15e volume sur ce sujet. Les articles sont traduits de l’anglais et ils traitent des paniques morales sur les jeux de rôles et leurs défenses:
Huot, B. (Éd.). (2016). Le JdR, c’est le maaal. Paris: PTGPTB (vf). Consulté à l’adresse http://ptgptb.fr/e-book-15-le-jdr-c-est-le-maaal

Standardized Patient Versus Role-Play Strategies: A Comparative Study Measuring Patient-Centered Care and Safety in Psychiatric Mental Health Nursing [article avec comité de lecture]

Alfes, C. M. (2015). Standardized Patient Versus Role-Play Strategies: A Comparative Study Measuring Patient-Centered Care and Safety in Psychiatric Mental Health Nursing. Nursing Education Perspectives, 36(6), 403–405. http://doi.org/10.5480/14-1535
Petite étude (n=77) en sciences infirmières psychiatriques mesurant l’auto-efficacité, les connaissances et l’attitude. Elle montre qu’il n’y a pas de différence si l’étudiant fait une formation avec des patients standardisés (SP) d’abord ou une activité de jeux de rôle d’abord. Ce qui est le plus important est la répétition des activités. L’étude conseille alors de faire d’abord plusieurs activités de jeux de rôle et, en fin de session, de faire les activités de SP car elles sont coûteuses.
Deux définitions :
  • Le patient standardisé (ou SP pour Standardized Patient, on dit aussi Simulated Patient) est un acteur spécialement formé pour jouer le rôle d’un patient devant un étudiant. L’acteur peut être entraînés par l’institution de formation ou par une compagnie extérieure à celle-ci. Inconvénients : cette méthode coûte cher financièrement et elle prend du temps à organiser. Avantage : si l’acteur est bon, l’exercice est très apprécié des étudiants.
  • Le jeu de rôle (role-play) est aussi un exercice d’entretien diagnostic entre un patient et un soignant. Cependant, les deux rôles sont généralement tenus par les étudiants. Inconvénients : parfois plus de réticences des étudiants (exercice perçu comme artificiel, peut être plus d’anxiété, certains étudiants sont plus “théâtreux” et immergé dans leur rôle que d’autres). Avantages : coûte moins cher que le SP, plus facile à organiser, possibilité d’expérimenter le rôle de patient.
 À mettre en lien avec :
  • (Lane & Rollnick, 2007) ont fait une revue de littérature sur le sujet, indiquant qu’aucune des études comparant la supériorité d’un des deux exercices n’avaient été concluantes.

Alertes de citations créées pour les deux articles de ce billet (sur Web of Science).
Nursing Education Perspectives: revue avec comité de lecture (Ulrich). Non-présente dans WoS. Classée Q1 en sciences infirmières et éducation dans SciMago.
Patient Education and Counseling
: revue avec comité de lecture (Ulrich). Classé 57 sur 165 dans sa catégorie dans WoS. Classée Q1 en médecine (divers) dans SciMago. Article de Lane & Rollnick : cité 75 fois jusqu’à aujourd’hui (WoS).

______________

Lane, C., & Rollnick, S. (2007). The use of simulated patients and role-play in communication skills training: A review of the literature to August 2005. Patient Education and Counseling, 67(1–2), 13–20. http://doi.org/10.1016/j.pec.2007.02.011

The effect of tabletop role-playing games on the creative potential and emotional creativity of Taiwanese college students [article avec comité de lecture]

Dyson, S. B., Chang, Y.-L., Chen, H.-C., Hsiung, H.-Y., Tseng, C.-C., & Chang, J.-H. (2016). The effect of tabletop role-playing games on the creative potential and emotional creativity of Taiwanese college students. Thinking Skills and Creativity, 19, 88–96. http://doi.org/10.1016/j.tsc.2015.10.004

Cette étude utilise un petit groupe testé (n=19) face à un petit groupe de contrôle (n=20). Elle observe qu’il existe un impact positif de la pratique des jeux de rôle sur table sur la créativité cognitive (ou pensée divergente). Cependant, aucun effet significatif a été observé pour la créativité émotionnelle.

À mettre en lien avec :

  • Chung (2013), qui a remarqué que les joueurs de jeux de rôle sur table ont un niveau de créativité cognitive plus élevée que les non-joueurs ou les joueurs de jeux de rôle en ligne.
  • Karwowski and Soszynski (2008), qui ont mis en place une formation basée sur le jeu de rôle pour développer la créativité.

Facteur d’impact 2014 de cette revue avec comité de lecture : 1,461 (35e rang sur 224 dans sa catégorie dans le Journal Citation Reports). Trouvé grâce à une alerte dans Web of Science. Alertes de citation créées dans Web of Science et Scopus. Page Wikipedia modifiée : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pens%C3%A9e_divergente

________________
Chung, T. (2013). Table-Top Role Playing Game and Creativity. Thinking Skills and Creativity, 8, 56–71. http://doi.org/10.1016/j.tsc.2012.06.002
Karwowski, M., & Soszynski, M. (2008). How to develop creative imagination?: Assumptions, aims and effectiveness of Role Play Training in Creativity (RPTC). Thinking Skills and Creativity, 3(2), 163–171. http://doi.org/10.1016/j.tsc.2008.07.001

 

Historique Zotero

  • fin 2014: création d’une base de 300 éléments avec EndNote, mais le logiciel ne me plaît pas.
  • mars 2015 : exportation de la base vers Zotero.
  • d’avril à décembre 2015 : interrogation de beaucoup de bases de données et création d’alertes de veille. +40 éléments par mois environ.
  • décembre 2015 : mise en ligne et envoie du lien de la bibliothèque Zotero à quelques universitaires et «jeuderologues» français.
  • janvier 2016 et après : les nouveaux éléments proviennent désormais surtout des alertes de veille, un peu des bibliographies des éléments déjà présents et d’environ une nouvelle base de données par mois.
  • février 2016: 832 éléments
  • février-mars 2016: ouverture du blog en anglais ZoTrpg et en français sur Hypothèses.org.

Noms de revues et auteurs

Pour lister automatiquement tous les noms de revues et les noms des auteurs de votre bibliothèque Zotero. Les items sont répétés s’ils apparaissent plusieurs fois (bon pour repérer les auteurs influents ou les revues souvent citées). On créé des bibliographies à l’aide de 2 fichiers de styles CSL spécialement conçus pour cela :

 

  1. Installer les styles dans Zotero.
  2. Sélectionner toutes les références à traiter (seulement les articles pour le premier).
  3. Clic-droit : Créer une bibliographie à partir des documents.
  4. Sélectionner un des deux styles. Sélectionner Copier dans le presse-papier.
  5. Coller dans un éditeur de texte comme Notepad++.
    1. NB: pour les noms des auteurs, faire un multi-remplacement :
    2. Recherche : — Remplacer par : n (cocher Mode étendu). Remplacer tout.
    3. puis Ctrl+A (sélectionner tout) et Édition > Lignes > Trier les lignes dans l’ordre lexicographique croissant.

Méthode alternative pour avoir la liste des auteurs : installer le plugin Zutilo, sélectionner toutes les références, clic droit > Zutilo, Copier les créateurs dans le presse-papier. Coller.
NB: avec cette méthode, on ne peut voir combien de fois un auteur est mentionné. Car il n’apparaît qu’une fois, quelque soit le nombre de fois où il présent dans la bibliothèque Zotero.

Méthode alternative pour avoir la liste des revues : exporter votre bibliothèque au format *.csv, puis ouvrir ce fichier *.csv dans Calc ou Excel (assistant d’importation: délimité; séparateur: virgule; indicateur de texte: “) puis supprimer toutes les colonnes sauf Publication Title. Trier la colonne Publication Title. Et voilà!

Introduction

Ce blog a pour but de suivre mon partage de références bibliographiques, de notes, d’articles et d’idées sur les jeux de rôles sur table. Une veille régulière souligne les meilleurs nouveaux items ajoutés à la collection, avec notes de lectures et commentaires.

La collection de références bibliographiques (800+ en mars 2016) est en libre accès pour le logiciel Zotero: https://www.zotero.org/groups/446523

Les références sont en anglais et en français.

Types de documents principaux : articles de revues scientifiques, présentation de congrès et de colloques, livres, thèses et mémoires.
Types de documents secondaires : billets de blogs et pages web, articles d’encyclopédies, article de magazines et de journaux, émissions de télé, podcasts, panels de conférences,…

Thèmes principaux (avec exhaustivité visée) : histoire des jeux de rôle, généalogie, panique morale ; grandeur nature ; psychologie, thérapie, identité, personnalité, genre; sociologie, anthropologie, culture.
Autres thèmes (sans exhaustivité) : design de jeux de rôle, improvisation, performance, théâtre ; narration interactive ; apprentissage et jeu de rôle ; littérature et arts.

Un blog identique existe en anglais ici http://zotrpg.blogspot.ca/