The Mimesis Effect: The Effect of Roles on Player Choice in Interactive Narrative Role-Playing Games [présentation]

Dominguez, Ignacio X., Rogelio E. Cardona-Rivera, James K. Vance, et David L. Roberts. “The Mimesis Effect: The Effect of Roles on Player Choice in Interactive Narrative Role-Playing Games.” Dans 34th Annual Chi Conference on Human Factors in Computing Systems, Chi 2016, 3438–49. San Jose, CA: Assoc Comp Machinery; SIG CHI, 2015. doi:10.1145/2858036.2858141.

Cette étude (n=210) examine le comportement de joueurs de jeu de rôle sur ordinateur qui contrôlent un personnage dans une histoire qui se déroule au fur et à mesure. L’étude montre que les joueurs font des choix consistants d’action selon des rôles stéréotypés. Cette consistance, appelée « mimesis effect », est vérifiée dans tous les cas : si le rôle est attribué au début du jeu, si le rôle est sélectionné par le joueur et aussi (surprenant) si aucune information à propos de rôle à jouer n’est donnée.

ex. si un joueur se voit attribué un voleur, ou s’il choisit de jouer un voleur, ou si aucune information de rôle n’est donnée et qu’il commence à jouer comme un voleur, alors il va continuer à jouer comme un voleur jusqu’à la fin du jeu. 1872

Dans la phase de validation, 3 rôles ont été calibrés pour suivre des stéréotypes de « D&D 4e » (guerrier, mage et voleur; respectivement agissant brutalement, ou magiquement, ou discrètement). Les sujets de l’étude étaient principalement de jeunes hommes, joueurs de jdr sur table ou sur ordinateur. Le fait de jouer un rôle ou un autre ne changeait pas le succès d’une action.

Jouer au jeu ici (bugué dans les chargements de plateaux): http://go.ncsu.edu/ixd-demo-rpg


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *